Conseils de montage

L’étape finale de la production est le montage de votre cours. C’est l’occasion pour vous de peaufiner votre enregistrement afin de créer un cours en ligne plus soigné. Le montage contribuera à donner à votre cours un aspect plus professionnel et à maintenir l’intérêt de vos participants.

Voici quelques méthodes courantes pour procéder au montage de votre cours :

  • Supprimez les erreurs et les mots d’hésitation tels que les « hum » et les « euh ».
  • Ajoutez des annotations et des images pour souligner certains points afin d’améliorer et de renforcer la compréhension de vos participants
  • Intégrez des diapositives et des éléments visuels pour améliorer l’expérience d’apprentissage
  • Ajoutez des transitions et une bobine B pour fluidifier le déroulement de votre cours

Supprimer les erreurs, les « hum » et les « euh »

Les participants en ligne peuvent se montrer plus impatients que les participants en présentiel. S’ils s’ennuient, il leur est plus facile de partir.  S’ils trouvent votre cours ennuyeux, cela perturbera leur expérience d’apprentissage et pourra avoir un impact négatif sur l’évaluation de votre cours. Lors du montage de vos vidéos, concentrez-vous sur la suppression des erreurs et sur l’élimination de toute ambiguïté, de toute distraction et de toute pause trop longue. En général, les gens ont tendance à utiliser des « hum » et des « euh » dans leur discours lorsqu’ils sont nerveux ou insuffisamment préparés, ce qui est très gênant et plus flagrant en ligne. Vous devez éliminer ces hésitations autant que possible. Veillez également à ce que votre récit soit concis, clair et attrayant. Plus vous préparez votre cours, moins vous serez distrait pendant l’enregistrement, et vous aurez donc moins de montage à faire. Lisez votre script à voix haute et faites une lecture préliminaire afin d’être à l’aise avec votre cours.

Ajouter des annotations qui apportent de la valeur

Il s’agit de l’une des modifications les plus simples et les plus utiles à ajouter à votre cours. Les annotations sont généralement utilisées pour mettre en évidence certains points ou certaines phrases, pour créer des listes ou pour introduire de nouveaux mots dans une représentation visuelle. Elles vous aident à capter l’attention de vos participants et à maintenir leur intérêt en leur permettant de visualiser les concepts importants. Vous pouvez par exemple, ajouter des listes à puces à votre enregistrement, sans retranscrire tout ce que vous dites. Mettre en évidence certains points ou certaines phrases, introduire les nouveaux mots et concepts et créer des listes pour souligner les principaux points que vous souhaitez enseigner constitue une bonne pratique à adopter. N’en faites pas trop et n’ajoutez pas trop de texte. Évitez de retranscrire tout ce que vous dites. Mettez plutôt en évidence les concepts clés que vous voulez que vos participants retiennent.

Intégrer des images ou d’autres éléments visuels

Les images ou les graphiques sont d’excellents moyens pour insister sur les points clés que vous aimeriez que vos participants retiennent. Toutefois, gardez à l’esprit que la plupart des participants regarderont votre cours sur un smartphone ou sur une tablette. Vous devez donc réfléchir à la quantité de détails et à la taille du texte que vous partagerez. Aidez vos participants en mettant en avant certaines parties ou en zoomant sur les images. Vous pouvez importer des images pour les ajouter à votre vidéo.

Ajouter une bobine B et des transitions

Les vidéos suscitent généralement l’intérêt, mais peuvent devenir monotones. Nous vous recommandons de mélanger vos prises de vue en les alternant. Vous pouvez diviser la vidéo principale en plusieurs séquences courtes pour mettre en valeur ce que vous dites, un procédé également connu sous le nom de bobine B. Si vous faites une capture d’écran vidéo, vous pouvez couper certaines images ou diapositives pour diversifier votre cours et maintenir l’intérêt des participants. Les coupures ou les montages sur votre vidéo peuvent entraîner des coupures brutales dans votre enregistrement. Par exemple, en coupant les « hum » et les « euh », votre vidéo peut sembler saccadée, ce qui peut être un facteur de distraction. Si cela se produit, vous pouvez ajouter des transitions ou des bobines B pour masquer ces coupures brutales.

Ajouter de la musique ou des effets sonores

La musique peut changer l’ambiance de votre cours. Utilisez-la pour évoquer une émotion, pour rendre vos vidéos de démonstration plus vivantes et professionnelles ou pour souligner un point précis. Cependant, la musique peut aussi être une source de distraction. Veillez donc à ce qu’elle ne détourne pas l’attention des propos importants que vous tenez. Choisissez la musique avec soin. Le plus important est de veiller à ce que le volume soit approprié.

Logiciel de montage

Chaque logiciel étant légèrement différent, prenez le temps d’apprendre à utiliser le vôtre.

Voici quelques logiciels de montage populaires chez les formateurs :

  • iMovie Mac uniquement | Gratuit | Débutants | Montage
  • Blender | Gratuit | Débutants | Montage
  • Camtasia | Débutants | Capture d’écran vidéo et Montage
  • Screenflow Mac uniquement | Débutants | Capture d’écran vidéo et Montage
  • Adobe Premier Pro Expert | Montage
  • Final Cut Pro Mac uniquement | Expert | Montage

Êtes-vous prêt à créer votre cours ? C'est parti !

Créer un cours